Blog

Ecole de coaching Win Your Star
Blog

Changer de carrière à 35 ans

Ca y est ! Les études sont finies depuis longtemps, les diplômes sont rangés dans le trieur, le quotidien…

Blog

Il n’est jamais trop tard !

Depuis des années vous savez que vous avez un rêve à réaliser ? Toutes les clefssont en votre possession mais la peur prend le dessus ? Mais pourquoi donc nos désirs appartiendraient-ils au passé ? Le courage et ladétermination suffisent à retrouver l’énergie et l’audace de notre jeunesse. Voici quelques tips pour effacer ce fameux « trop tard », trop vieux. SORTIR DES SCHÉMAS TOUT TRACÉS « Depuis l’enfance, nous avons saisi que la vie est une succession d’étapes et depermissions… » En d'autres termes, nous considérons notre jeunesse comme sourced’opportunités, de folies. La jeunesse pousse aux rêves les plus incroyables, auxdéfis les plus challengeants, comme si avoir 20 ans rimait avec possibilité.Puis un beau jour, tout bascule : la routine et l’immobilité s’installent. Nos choixsont faits, trop tard pour revenir sur le schéma établi. Il est trop tard pourrecommencer de zéro, ce n’est plus l’âge pour être fou. Sauf que cette part de jeunesse est encore en nous et capable de dicter nospropres règles. Si, si, en y regardant de plus près… L’étincelle est là. Et puis, onne recommence pas à zéro, puisqu’on ne refait pas l’histoire. On repart autrement.Et il n’y a pas d’âge pour se sentir jeune ou pour être vieux. La bonne nouvelle dans tout ça, c’est que nous disposons d’une vie entière, tantqu’on est vivant ! LE TEMPS EST MON AMI Avec nous, sans cesse. Certains l’entendent même sous un « tic-tac ». C’est surtoutgrâce à lui que nous évoluons chaque jour. Avec l’âge, nous nous connaissons mieux, nous sommes davantage capables denous assumer. « Gagner du temps », « avoir le temps », « perdre du temps »,« prendre son temps » …. Autant d’expressions qui révèlent notre rapport avec lui: parfois on en a trop et on ne sait pas quoi en faire, et parfois, on n’en a pas assezet on rêverait de rajouter des heures sur le cadran de l’horloge. Notre rapport au temps est donc assez bizarre. Et si pour une fois, on se disait quele temps est notre super ami car nous avons tous besoin de lui pour nousréaliser, pour grandir, murir, atteindre nos objectifs, construire nos vies… LES AUTRES OUI, PENSER À SOI C’EST MIEUX « Ce que les autres vont penser de nos actions nous met mal à l’aise, alors nousnous enfermons » observe Nathalie Lefèvre. Dans un monde où le regard des autres est porteur de nos décisions, le seulrésultat est le frein que nous nous imposons. La vie en société est basée sur uneinteraction réciproque, on peut même dire qu’être attentif, préoccupé par ce queles autres pensent de nous, est une caractéristique fondamentale de l’être humain.Le regard des autres nous permet de nous auto-évaluer, de nous recadrer. Souvent il est valorisant. A l’opposé, quand le regard des autres devientproblématique, on ressent un sentiment de malaise, d’inconfort qui peut allerjusqu’à l’angoisse, et cela bloque, empêche d’avancer, de croire à la fois en soi,mais aussi en ses rêves. Les mécanismes mis en jeu sont divers. On peut évoquer une image de soifragilisée soit par des expériences difficiles liées au passé, soit par des parolesdévalorisantes. Alors on garde très près de soi nos proches ouverts d’esprit, et on s’éloigne deceux qui critiquent notre teinture à 45 ans. On se lance dans ses projets la têtehaute, on assume de sortir du lot et de vivre ses rêves à 100%. PEUR RIME AVEC MOTEUR Maintenant que le premier pas est fait, il faut prendre conscience que la peur estderrière nous et qu’il faut avancer, vite, et ne surtout pas faire demi-tour. En revanche, si le besoin de se retourner est nécessaire, regarder le passé n’estpas déconseillé. Tout d’abord parce qu’abattre ses vieux démons est le meilleurmoyen de ne pas rester figé. Ensuite parce que la peur est utile et intelligente, elleest même moteur. Lorsque la peur est présente, c’est que sa raison nous anime,sinon nous serions indifférents à la situation. La peur est indispensable à notresurvie, elle éveille notre attention pour que nous trouvions rapidement la réponseappropriée.Ainsi, la peur de tout plaquer pour changer de voie doit être considérée avecbienveillance. Alors, si on accepte qu’il n’est pas trop tard, que c’est juste notre peur qui parle,si on accepte notre peur, si on cesse de se mentir à soi-même alors, tout estpossible ! Et moins on a peur ! Il s’agit de ne pas se voiler la face… pour être encore vraiment dans la vie. Etcontinuer à avancer, comme dans les chansons d’enfants : « Promenons-nousdans les bois, pendant que le loup n’y est pas… Si le loup y était, il nous mangerait.Mais comme il n'y est pas, il nous mangera pas .

Blog

Performance de l’entreprise : 5 clés pour améliorer les relations intergénérationnelles

« Depuis que je suis là, je ne l’ai jamais vu partager son bureau, c’est pas demain que ça va…

Changer de vie professionnelle chez Win Your Star
Blog

Changer de vie professionnelle – 5 clés pour rebondir

Dans un monde en perpétuel changement, on se demande de plus en plus s’il ne serait pas temps…

Dorothée Crober - coach professionnel
Blog

Entreprendre au féminin

“Etre entrepreneure indépendante, coach experte dans un domaine d’activité, c’est très souvent synonyme de #solitude”. Nous avons besoin de…

Blog

Prévenir et gérer les conflits en entreprise

Tous les modes de management provoquent des conflits.  Ils peuvent être :  d’ordre conjoncturel : une rivalité entre deux salariés qui viseraient…

Dorothée Crober - coach professionnel
Blog

Reconversion au féminin

Vous souhaitez changer de métier ? Vous devez changer de métier ? Une #reconversion choisie ou subie, ça fait peur.

devenir Slasheuse entrepreneure chez Win Your Star
Blog

Slasheuse entrepreneure

Je ne suis pas switcheuse, je suis slasheuse. Qu’est-ce que ça veut dire ??…

Dorothée Crober - coach professionnel
Blog

Devenir coach

Mais, bien sûr, coach, c’est LE métier qu’il faut ! Un travail basé sur l’écoute, l’empathie et la bienveillance,…