Ca y est ! Les études sont finies depuis longtemps, les diplômes sont rangés dans le trieur, le quotidien est bien rythmé entre les enfants, les courses et les horaires de travail, sans compter les soirées filles, les repas en amoureux (si on a pensé à appeler la babysitter !) et le cours de sport du mardi soir. 

Pourtant, « y’a comme un truc qui cloche ».

On rumine la nuit, on subit ses journées, on se questionne – beaucoup. ….Trop diront certains. 

Je sais ! Et si je changeais de job !

On sait que vie heureuse rime avec épanouissement, à la fois personnel (donc à la maison) et professionnel (donc au taf). Et si tout va bien côté perso, c’est au boulot que ça ne va plus.